Les Alisiers

Publié le : 15/10/2014 21:00:00
Catégories : Mes escapades préférées

Comme chaque année à l’automne, la Vallée de la Blanche offre un paysage merveilleux, teinté de mille nuances d’ocres et de hêtres rougeoyants.

Les feuilles mortes tombent et se ramassent comme dit la chanson. L’air se rafraichit doucement pendant que les jours raccourcissent.

 

Fini donc le temps des pique-niques à rallonge sur le bord du lac. Lorsque la nuit s’approche, c’est au coin d’un bon feu qu’on se rêve à manger chaud et confortablement installé. Les plaisirs d’hiver reprennent leurs places laissées intactes depuis l’hiver dernier.

 

Il est donc tout naturel, quand on est de la région, de prendre la direction de ce beau restaurant aux allures douillettes et bourgeoises : Les Alisiers. A deux pas de la station de Montclar, mes amis Emilie et Christophe, ont développé un sens de l’accueil raffiné et une cuisine absolument unique, mixant savoir-faire d’antan, légumes oubliés et recettes innovantes.

 

Les Alisiers, on y mange d’abord avec les yeux. Le soin apporté à l’esthétique de l’assiette est un premier plaisir qu’il m’est parfois difficile d’interrompre, par peur de défaire une présentation si soigneusement ajustée. Les narines heureusement vous rappellent rapidement à l’ordre et côté papilles… je ne vous en dis pas plus. Peut-être juste que c’est l’adresse idéale pour savourer de traditionnels « picatons », fleurons de la gastronomie régionale.

 

Dans la salle, le crépitement des bûches se fait entendre dès que le besoin s’en fait ressentir. Emilie veille au grain et toute l’équipe est aux petits soins de nos moindres envies. On s’y sent bien.

Convivialité, chaleur, simplicité, vous trouverez ici un établissement que je n’ai de cesse de recommander pour son efficacité et la joie qu’il vous laisse en partant. Le sentiment, bien réel, d’avoir goûté à la richesse des produits issus de l’agriculture locale et dans le respect de celle-ci. Le sentiment aussi, de se rappeler pourquoi on appelle cela, l’art de la table.

Aux Alisiers, il vous suffit de rappeler que le restaurant vous a été recommandé par mes soins, un kir de l’amitié vous sera offert en attendant de déguster ce que vous prépare le Chef !

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)